Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 22:16

 En plongée, on ne rencontre pas souvent

 l'Huître perlière
 Pinctada magaritifera
(Linné, 1758).
 


 Je n'ai signalé, à personne, où exactement j'avais repéré ces deux-ci !
 Sinon, elles n'auraient eu aucune chance de grandir librement, même à Kembali (île de Samal, Philippines).
Elles sont collectées et vendues à des fermes,
où elles sont cultivées pour donner des perles. Alors, farouchement surveillées par des gardes armés, on ne peut plus les approcher.




La Pinctada margaritifera présente des lamelles d'accroissement radiales sur chaque valve. On observe ici son manteau noir ponctué de taches blanches (je ne sais pas à quoi elles correspondent).
En anglais, on l'appelle "Black lip Pearl Shell", l'Huître perlière à lèvre noire...noire comme son manteau !
 Regardez l'article suivant !

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 23:01
 
Son hôte est toujours du corail vivant.

 L'Huître corallicole
ou Peigne iridescent,
Pedum spondyloideum,
Gmelin, 1791,


est un Bivalve dont on n'aperçoit que l'ouverture 
d'où dépasse le manteau.
 

Il niche volontiers dans les creux, comme ici à Samal, à côté de vers Polychètes,
 panache rétracté dans leur logis.
Le bord de leur manteau est ourlé d'une multitude d'yeux, 
comme  le Spondylus.
Cette Huître corallicole est très commune, mais, jamais je n'ai vu leurs 2 valves-coquilles hors de l'eau ! Elles sont si bien incrustées !
 
Je pose mon sac à terre pour 48h, matelots. Je n'ai que deux yeux comme le Bernard l'ermite; ils sont trop fatigués...
 
Merci pour vos visites et vos messages. Je n'ai pas pu vous répondre. Excusez-moi.
Vos posts, chaleureux, drôles, m'ont fait grand plaisir.
Je vais vite revenir rêver chez vous !

 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus


Partager cet article

Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 00:37

Sous des éponges encroûtantes bleues, 
se cachent des coquillages bien vivants !

 
 Les Huîtres zig-zag
 Lopha cristagalli

 
Sont-elles plus visibles ici à Kembali
que celles de l'an dernier ?

 
Un clic sur la photo pour l'agrandir
Un clic sur le mot souligné d'orange pour en savoir plus
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pétition... Alerte aux vases en Baie de Quiberon... ici. Merci.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 23:02
 
La nuit, par 12m de fond, je suis le témoin discret
des espoirs d'un coquillage

 Trochus niloticus
 ou Troque nacrée
 
 de perpétuer la vie de son espèce...

19:30:00
 Ce Troque, bien amarré sur ce rocher par son pied musclé, attire mon attention.

19:30:11 
19:30:21
 J'ai bien observé...Il "fume" !
 Une "fumée" blanche s'échappe d'un orifice de l'animal !

19:30:37

 Son devoir accompli, le Trochus niloticus se repose...

 En 37 secondes et 4 clichés, je vois des centaines de milliers de gamètes libérées  en eau libre, autour des îlots sauvages de Bastera (Palawan)
. 
Elles rencontreront
des gamètes du sexe opposé. Il y aura fécondation (externe). 
Les zygotes (oeufs) les plus robustes deviendront des bébés Troques nacrées...
 
Moultes recherches me conduisent à penser que ce Trochus niloticus est un mâle,  
car il porte à droite !  Vous croyez ?

Un clic sur les photos pour les agrandir

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 23:01

 Trompette de la renommée pour Francine
, l'artiste...
 

le Triton conque
ou Charonia tritonis



 
a été nourriture pour les hommes de tous rivages depuis des lustres.
Sa beauté fascine les collectionneurs du monde entier.
Trop pêché, il a failli disparaître !



Bien protégé maintenant, le Triton conque reparaît, plus abondant et de belle taille, comme ici à Tubbataha (Palawan).
 Derrière l'opercule corné, l'animal dort le jour dans sa coquille.
La nuit, il chasse et dévore les
étoiles de mer Acanthaster planci.
 Il régule ainsi, naturellement, leur prolifération.
 
Le Triton conque a repris sa vraie place... dans le récif !
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus.

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 23:01
 
 Sur l'étagère de ma vitrine, trône la noble coquille du
 
Troque nacrier
 Trochus niloticus



  peu commune, l'une des plus anciennes de ma collection.
 


Ici, en plongée de nuit à Palawan (Philippines),
 le Troque nacrier parait moins reluisant !
Mais quelle joie d'en voir plusieurs, bien vivants et de fort belle taille !
Ils sont... comme dans le livre de Monsieur Guido T. Poppe.
 
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus.

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 17:10

En plongeant, à -25m, j'ai la surprise de découvrir

 un Cymatium lotorium
 vivant



 
Ce coquillage, niché entre les coraux des Philippines, 
ressemble bien à ceux de ma collection !
Comparez...
 

 Pour le plaisir des yeux, j'ai photographié à nouveau
sur toutes les coutures, 
un deuxième spécimen de mes vitrines...
 



presqu'aussi beau que son cousin Charonia tritonis,  
appelé Triton-trompette ou Conque, illustré ici par Francine F.
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus

 

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 22:57
 
En sous-vêtements bleus,
 le coquillage sourit au soleil...


 


Un clic sur l''image et vous en saurez plus !

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 22:01
 
Ils n'étaient pas au
Festival Interceltique de Lorient ,
mais à Samal, tout simplement... un coquillage,
 
le Ptérocère-scorpion
Lambis scorpius scorpius


sous le charme de l'éponge Biniou de mer d'hier.

 
Le Ptérocère scorpion de  ma collection a été nettoyé !
 
 
On reconnait sur les deux spécimens, les 6 digitations recourbées typiques de l'espèce avec un long canal syphonal (à gauche sur les 1er et 2e clichés, à droite sur le 3e) incurvé.
Ces Gastéropodes Lambis sont de pacifiques herbivores !

 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus


Partager cet article

Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 00:30
 
Bien vivante, il est plus aisé de la photographier dans un verre d'eau de mer...
 
Calpurnus verrucosus
 Ovulidae
 

Elle paradait il y a peu, en compagnie des coquillages de ma collection. A tort, on l'appelle souvent Porcelaine mais elle est de la Famille des Ovules.
Ce spécimen bien vivant a passé quelques minutes dans ce verre sur la
table à Kembali avant de retourner manger des Sarcophytons !





Un petit tour de piste et ce Calpurnus verrucosus s'en est allé après avoir montré ses beaux atours à mon APN, sans caisson étanche !

 Coquillage très commun récolté en laisse de plage, les artisants philippins l'utilisent pour orner des colliers et des lampes.
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
et sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus.
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Vogue la galère !
  • : En photos, partager mes voyages- passion de plongée sous-marine aux Philippines et les coquillages de ma collection.
  • Contact

D'un clic sur les images, voyagez, plongez, rêvez en visitant la galère...


Conque, Charonia tritonis   Cassis cornuta  la galère selon Muad'

 

Association Sémaphore

Rechercher

Mes photos ne sont pas libres de droits. Me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 

Post scriptum


  Je garde mon Casque (Cassis cornuta), au cas où le ciel me
   tomberait sur la tête
... J'entreprends des travaux sur la galère !

  
Vous qui venez de loin, ami visiteur, matelots fidèles, plongez avec moi, sans vous      
   mouiller les pieds. Merci de votre visite.
 


Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 
 
Mes photos ne sont pas libres de droits. 
La copie pour votre usage personnel -privé et non-lucratif- est seule autorisée.

Pont principal

Matelot, clique ici pour revenir au pont principal


Passez donc sur le coquillage d'or !

Texte Libre

Texte Libre

News

 

 

 
 Toute image qui n'est pas mienne sera retirée sur simple demande de son auteur ou ayant-droit.