Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 22:01
 

En cours de plongée sous-marine à Kembali, île de Samal, aux Philippines, je ne manque pas de repérer ce corail mou et ses hôtes ! Approchons-nous...

 Alcyonaire, Sarcophyton pédonculé,
et 2 Calpurnus verrucosus
 et 2 Ophiures.
 
(clic sur les photos pour les agrandir)
 
Je savais bien que les polypes du corail mou Sarcophyton étaient appréciés des Mollusques gastéropodes ! Ici, un couple d'Ovules, Calpurnus verrucosus, se régale, on en voit la trace. 
Deux Ophiures à piquants complètent le tableau, mais...
   
... une surprise ! Venu de je ne sais où, un petit poisson aux yeux curieux s'invite devant mon objectif !

 Autres liens:
sur la galère, l'Ophiure gigantesque, Gorgonocéphale;
 Wikipedia, Ophiures;
Gardons la mer vivante en Bretagne, avec Sémaphore.
 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 22:01

Un étrange ver rejoint notre collection
de coquillages vivants, repérés en plongée sous-marine à Kembali (île de Samal aux Philippines)...
 
Un Ver-coquillage ou Vermet,
Serpulorbis grandis.



Etrange Mollusque Gastéropode ...Pas vraiment photogénique ! On ne voit qu'un tube calcaire ouvert (sans opercule), fixé sur du corail (pas encastré). L'animal est lové dans ce tube; il se nourrit de plancton.
 
Souvent le plongeur passe devant le Vermet sans le voir, ignorant que c'est un coquillage...
 
Pour comparer, voir ou revoir sur la galère...  Des Spirobranches, les Vers-arbres de noël, et un Sabellastarte, ver tubicole à éventail.
Autre lien, 
fiche
DORIS, Serpulorbis arenarius, Grand Vermet.

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 22:01

Le plus ancien
Mollusques de la Classe des Polyplacophores se prélasse au soleil à marée basse, près de la plage de Kembali (île de Samal, aux Philippines)...
 Coquillage
"à cotte de maille",
 
le Chiton,
Liolophura japonica,



a la tête en bas. Pas fier du tout ! 
Depuis des milliers d'années, il porte 8 plaques imbriquées sur le dos, comme des tuiles. Il s'entoure d'une ceinture charnue, garnie de piquants.
 

 
Animal primitif, il ne progresse... que sur les rochers !
 
Le Chiton n'a pas d'yeux. Son système nerveux est rudimentaire. Herbivore et détritivore, il se plaît à vivre en sédentaire. Si vous l'agacez, il se met en boule pour protéger son pied tendre.
 Le Chiton breton (Lepidochitona cinerea) est pareil...
 
Dans la collection de coquillages de Fred/Calyptre, vous reconnaîtrez aisément d'autres espèces de Chitons. On les appelle aussi, coquillages-fossiles...Il doit y en avoir, fossilisés, chez Phil.

Partager cet article

Repost0
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 22:35

C'est le jour de la 3ème question du 
Jeu de l'été 2009 de la Galère !

 Suivez-moi en plongée à 17m de profondeur. Les eaux de Kembali (île de Samal aux Philippines) sont sombres. Nos torches éclairent un sol mi sable-mi sédiments sur lequel se détache une silhouette...
 
Un coquillage inconnu,
 vivant,

 

rampe laborieusement. La coquille semble lourde. 
Sa taille hors-tout est exceptionnelle, 290mm ! Vous avez de la chance, le spécimen est remarquable. Dans ma collection de coquillages, le plus grand mesure 250mm.
 
Il a de grands doigts. Son opercule oblongue est cette tache marron sur la gauche. L' oeil droit est minuscule (sur le côté, en bas, à droite).  De plus près, ici, il a bien 2 yeux qui explorent son environnement. Il chasse.
 
 Question n°3 du jeu de l'été 2009 sur la Galère :

 Qui est ce coquillage ?
 
Les légendes des photos dans les album ont essuyé bien des tempêtes, mais vous le reconnaîtrez aisément !
 

Partager cet article

Repost0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 22:01

Nous plongeons la nuit à Kembali, île de Samal, aux Philippines. Dans le faisceau de ma lampe, je découvre sur le sable 

 Porcelaine-églantine,
Mauritia eglantina.


Elle entre-ouvre prestement le manteau semi-transparent qui l'enveloppait...
 

... et dévoile un coquillage verni couvert de hiéroglyphes.
   
Le délicat tissu est bien rangé, protégé désormais sous la robuste coquille.
 
 Son strip-tease terminé, la Porcelaine-églantine continue son voyage, mine de rien... Seul le champ d'Algues voisin l'attire !
 Elle a faim.
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
 

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 22:01
 
Nous plongeons à Kembali (île de Samal, Philippines). Je guide Erwin. Il veut rencontrer des coquillages vivants. 
A 15 m de profondeur, croise sur le sable, un

 
Euprotomus bulla,
Strombidae, Röding, 1798.
 

Un coquillage commun... Une photo peu commune !

Erwin a pris ce cliché avec son NIKON D90
à près d'1m du coquillage.
Ainsi, l'animal n'est pas intimidé et continue sa course...

 

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 22:01

En bord de plage, juste avant la tombée du jour, j'observe un animal, lové dans le sable, sous quelques cm d'eau...


Un coquillage ou un(e) nudibranche émerge, il sort chasser. Une...
 
 Hydatina Physis,
Opistobranchia,Hydatinidae


déploie un majestueux corps brun, bordé de liseré bleuté,
autour d'une petite coquille striée.
Deux petits yeux noirs sont au centre de la tête.

 Jamais je n'aurais imaginé que l'Hydatina physis, 
de ma collection de coquillages,
 

 avait -vivant- une telle physionomie !
 

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 22:01
  
En photos de plongée sous-marine, je complète chaque jour ma collection de coquillages vivants. 
On voit à Kembali une multitude de Gastéropodes. Abonde...

 le Casque cornu,
Cassis cornuta, Cassidae (Linné 1758).
 

 La
lourde et grande coquille est ornée de tubercules, plus nombreux et plus petits chez les femelles. Le Casque cornu est un prédateur naturel de l'Etoile de mer, Acanthaster planci.
 
Kembali est au royaume des Gastéropodes, l'île de Samal aux Philippines. Le Festival des coquillages y a lieu le dernier samedi d'avril ... J'y étais !
  

Partager cet article

Repost0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 22:20

 Sur le sable parsemé d'algues vertes, je repère cette nuit,
 deux longs coquillages en balade.

 
Je choisis de suivre celui de gauche, un magnifique spécimen
 
Cerithium (Pseudovergatus) nobile
Gastéropode, Cerithiidae, Reeve 1855.
 

La longue (14cm) coquille lourde laisse une empreinte.
 Le canal syphonal est recourbé comme un "nez" retroussé. 
Sans doute était-ce le seul indice visible pour le repérer
quand il se reposait, de jour, ensablé !

 
Localement, sur l'île de Samal, il est le régal des gourmets. 
(Non, je ne l'ai pas mangé !)

 
Demain je vous montrerai le Cerithium nobile de ma collection de coquillages... (Photos prises avant mon départ...  )
 

Partager cet article

Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 22:01

Il sortait cette nuit, sous 7m d'eau,
emmitouflé dans un manteau virevoltant...



J'avoue, je ne l'ai pas reconnu au premier cliché.
Entre algues et coraux, rampait sur les rochers un

 Ormeau oreille-d'âne,
Haliotis asinina, Haliotidae, Linné 1758.
 
 

 Il montre enfin sa coquille allongée, percée de trous.
Pour découvrir le pied nu, mon guide a aidé !
 

Croyez-vous que j'ai placé cet Haliotis asinina
 parmi ma
collection de coquillages des Philippines ?
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Vogue la galère !
  • : En photos, partager mes voyages- passion de plongée sous-marine aux Philippines et les coquillages de ma collection.
  • Contact

D'un clic sur les images, voyagez, plongez, rêvez en visitant la galère...


Conque, Charonia tritonis   Cassis cornuta  la galère selon Muad'

 

Association Sémaphore

Rechercher

Mes photos ne sont pas libres de droits. Me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 

Post scriptum


  Je garde mon Casque (Cassis cornuta), au cas où le ciel me
   tomberait sur la tête
... J'entreprends des travaux sur la galère !

  
Vous qui venez de loin, ami visiteur, matelots fidèles, plongez avec moi, sans vous      
   mouiller les pieds. Merci de votre visite.
 


Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 
 
Mes photos ne sont pas libres de droits. 
La copie pour votre usage personnel -privé et non-lucratif- est seule autorisée.

Pont principal

Matelot, clique ici pour revenir au pont principal


Passez donc sur le coquillage d'or !

Texte Libre

Texte Libre

News

 

 

 
 Toute image qui n'est pas mienne sera retirée sur simple demande de son auteur ou ayant-droit.