Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 23:06


Coquillages collectionneurs, les curieux Xénophores...




Classe: Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Xénophores (Xenophoridae)

Mollusques marins herbivores                 
Nom : Xenophora pallidula, Carrier shells, coquillages porteurs ( Reeve, 1842)

Conchiliologistes et géologue

Curieux, ces coquillages !  La surface externe des coquilles porte différents objets fixés en suivant les rayons des spires ! L'un (à droite) a amassé des cailloux et un coquillage, il serait un Xénophore "géologue". L'autre (à gauche) arbore des coquillages -Gastéropodes et Bivalves-  et des coraux morts, on peut l'appeler le  Xénophore "conchiliologiste" !
                                                                                             




Le Xénophora pallidula est de forme conique, à large ouverture. Mes trois spécimens des Philippines, mesurent 85 à 102 mm. L'animal cimente/colle des coraux, coquillages et detriti variés sur son dos, c'est un collectionneur...
Est-ce pour se camoufler ? Est-ce pour se stabiliser sur les fonds vaseux et sabloneux ?





Partager cet article
Repost0
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 23:06

Le Coeur du dimanche...
gros
comme celui du Cucullaea labiata



Ce bivalve, de forme trapézoidale, est très volumineux ! Il mesure 70 mm de haut pour 110 de longueur. Les deux coquilles refermées profilent  de chaque côté un coeur de forme différente.
En voici un...
Un coeur de Cucullaea labiata, pour vous souhaiter un beau dimanche !
Partager cet article
Repost0
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 23:05




L'araignée orange, le dernier de mes Ptérocères !



Classe: Gastropoda (Gastéropodes)

Famille des Strombes (Strombidae)
Mollusques marins herbivores
Nom: Lambis crocata crocata (Linné 1807) ou            Ptérocère orange
Taille: jusque 180mm   



Une ouverture flamboyante, orange vif, est la caractéristique principale de ce Strombe, d'où son nom de Ptérocère orange. Celui-ci mesure 135mm.


Il porte 6  digitations et un canal siphonal, longs et recourbés. Sa coquille n'est pas aussi "sculptée" que celle du Ptérocère-scorpion  mais ils se ressemblent bien !! 
Mes 3 spécimens -aussi nommés Lambis crocata crocata- ont panaché leurs couleurs, allant du blanc /bleuâtre au marron. Ils sont plus ou moins parsemés de tâches brun clair.



Je vous ai présenté :
le Lambis chiragre jeune  (Ptérocère-chiragre) et adulte,
le Lambis millepeda (Ptérocère-scolopendre),
le Lambis scorpius scorpius (Ptérocère-scorpion),
le Lambis truncata sebae (Ptérocère géant)...
Ce Lambis crocata crocata  (Ptérocère orange) est le dernier de la série !


Cependant il reste quelques autres Strombes, dans ma collection... La Famille est nombreuse !!!!!


Partager cet article
Repost0
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 23:52


Qui a bétonné la Turritelle ?


Une Turritelle sous des apparences trompeuses

J'ai retourné ce spécimen dans tous les sens avant de le cataloguer dans ma collection de coquillages avec les Turritelles (Turritellidae). Le coquillage a été pêché en Atlantique Nord, à grande profondeur. Il mesure 65 mm et se présente sous la forme d'un cône allongé. Vous pouvez voir son ouverture (photo ci-dessus) mais aussi observer qu'il y a des boursoufflures ou nodosités et une excroissance, inhabituelles dans cette famille !

A l'opposé de ce côté, on peut voir ceci :

Le même" béton" enrobe mes 5 spécimens issus du même gisement !


La Turritelle est enrobée de cet étrange "béton" rugueux et couleur crème, comme le Notocochlis undulata ou les 3 spécimens non-identifiés de l'article d'hier.
Les nodosités  et excroissances sont similaires. Encore plus surprenant, ce même type de " trou" aux bords nets (ici, il débouche -tiers supérieur du trou- à l'ouverture de l'autre face, et communique directement -les 2/3 du trou- dans le canal interne du coquillage )!
Fait troublant supplémentaire, cette Turritelle, le Notocochlis et les 3 spécimens inconnus viennent tous du même gisement  en Atlantique Nord !

Est-ce du corail ?

La rugosité au toucher me fait penser à une forte teneur en silice...Les nodosités paraissent être des structures régulières, répétés...Les excroissances font un peu désordre mais elles auraient une architecture de croissance  régulière que je perçois avec une loupe sur le bord de cette Turritelle (des traces rondes, où elles ont dû se casser)...

Tout me laisse à penser que ce "béton" serait en fait le squelette de corail
mort, depuis longtemps ! Reste à tenter d'expliquer ce qu'est ce trou au contour si net !

Ami lecteur, qu'en pensez-vous ?

Partager cet article
Repost0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 23:18


Qui sont ces 3 lutins de l'Atlantide ???



Enquête sur 3 inconnus

Hier, j'avais eu du mal à découvrir un Notocochlis undulata qui se cachait sous un curieux revêtement ! Que penser de ces 3 phénomènes-ci qui ont l'air de chanter et danser ? Est-ce pour me narguer ?
J'ai mené l'enquête et notant les signes suivants : taille: de 44 à 45 mm;  couleur: grise, comme s'ils étaient fabriqués en même béton grumeleux que le Notocochlis; solide corps de forme étrange, pas de coquille visible, une bouche nettement dessinée, plusieurs pédoncules boudinés qui partent sans ordre apparent ; origine: Atlantique Nord à grande profondeur, rapportés jusqu'en Galice (Espagne) dans les soutes de bateaux de pêche, donnés par mon ami José M.

Résultat... Rien !

Les indices sont minces!  Ils n'ont pas l'apparence de coquillages ! Si aucune coquille ne se cache sous cette gangue de "béton", pourraient-ils être des morceaux de corail ?
Faut-il les découper pour savoir ?  Ils semblent venir de la préhistoire ou... de l'Atlantide !
On a bien des animaux marins...mais je n'en sais pas plus !

Avis de recherche...Qui sont ces 3 lutins de l'Atlantique ?

Pour identification plus précise, cliquez pour mieux les voir (de gauche à droite) le spécimen 1 ou le spécimen 2 ou le spécimen 3. Merci de laisser toute information utile dans la boîte des commentaires !
Quel internaute, visitant cette page, aurait reconnu ces 3 lutins ?


 
Partager cet article
Repost0
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 23:42

Sous le camouflage, un Notocochlis undulata !


Quel est donc ce coquillage ?
Il ressemble à un escargot de couleur terne, marin, puisqu'il a été pêché en Atlantique Nord, à grande profondeur, mais le dos est couvert de curieuses petites bosses.
Il est ovoïde, aussi haut que large et semble avoir un canal siphonal !


Ouverture

33 mm de long, 20 mm de large et 18 mm de haut.
Retournons-le...

L'ouverture ovoide laisse supposer qu'il avait un opercule. Il y a une forte saillie ombilicale. Mais ce n'est pas normal, ce canal siphonal !
Enfin, grâce à la photo, apparaissent des lignes brunes ondulées sur un morceau de coquille lisse !


Profil

On voit mieux de profil, ce curieux revêtement, de calcaire je suppose, qui camoufle un Notocochlis undulata ! Il a dû lontemps voyager car on le trouve normalement  dans le Pacifique  occidental ! La macro-photo m'a bien aidée à le découvrir !


Classe: Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Natices ou Moon shells, Mollusques marins herbivores
Nom:
Notocochlis undulata, (Powell, 1933), Natica zebra (Lamarck, 1822)
Partager cet article
Repost0
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 23:07


Un Strombe peu commun, le Strombe lacinié






Classe : Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Strombes (Strombidae)
Mollusques marins herbivores
Nom : Strombus sinuatus ou Strombe lacinié, (Humphrey, 1786)
Taille :9 à 12 cm




Le Strombe lacinié est large et lourd. La coquille comporte dix varices noduleuses remarquables. Sa grande aile (labre) ressemble à une crête formée de quatre lobes arrondis sur le bord.











Il est aussi reconnaissable à la belle couleur pourpre de l'intérieur de son ouverture.







Ce beau spécimen  mesure 110 mm.
Aux Philippines, on le trouve en particulier du côté de Bohol, Visayas, et à Mindanao.
Partager cet article
Repost0
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 13:13


L'éclat d'une aile de faucon... Le Strombe de Lister


Classe: Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Strombes (Strombidae)
Mollusques marins herbivores
Nom : Strombus de Lister, Strombus listeri, Mirabilistrombus
Taille: jusque 130 mm



Ce Strombe est élégant ! Il mesure 126 mm.
Je l'ai trouvé dans une échoppe de Palawan aux Philippines, il devrait venir de la Mer d'Andaman qui borde la Thailande. Son "aile" est flamboyante comme celle du faucon qui attaque en piqué !
Pour voir l'autre côté de l'aile et l' ouverture blanche du Strombus listeri,  cliquez ici !
Partager cet article
Repost0
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 12:20


Le plus discret de la Famille Strombes, le petit Terebellum !


Classe : Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Strombes (Strombidae)
Mollusques marins herbivores
Nom : Terebellum terebellum (Linné, 1758)


Un fuseau brillant


Il n'est pas grand, 45 mm de long seulement !

La coquille est fuselée, en cylindre, de couleur blanche, tâchetée de brun clair, lisse et très brillante.

L'ouverture est remarquable par le bord rectiligne de la dernière spire.


Ce spécimen vient de la Sulu Sea. Je l'ai acheté à Zamboanga, ville philippine (avec Cebu) où le commerce mondial de coquillages est aussi discret que florissant.
 
 
 
(Clic sur la photo de droite pour l'agrandir)
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 12:10


Une épingle à chapeau, le Tibia fuseau...




Classe : Gastropoda (Gastéropodes)
Famille des Strombes (Strombidae)
Mollusques marins herbivores
Nom : Tibia fusus fusus, (Linné, 1758), Tibia fuseau, "épingle à chapeau".


De la Famille des Strombes

Aux Philippines, la Famille des Strombidae compte plus de 40 types différents : les Strombus, les Lambis, les Terebellum et les Tibia. Ces derniers sont aussi effilés que d'autres sont massif et carrés ! J'ai trouvé ce magnifique Tibia fuseau à San Fernado, La Union; il vient de la South China Sea. Il mesure 285 mm !

Une épingle à chapeau

Le
fragile et pointu canal siphonal est presque aussi long que la coquille fuselée ! La comparaison est facile, on le surnomme  "épingle à chapeau" !

L'apex est plus clair (ci-contre) avec
des spires côtelés qui  deviennent lisses par la suite.


Le labre (bord externe) porte 5 digitations
sculpturales courtes et arquées.


        Chapeau, mon Tibia fusus est intact !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Vogue la galère !
  • : En photos, partager mes voyages- passion de plongée sous-marine aux Philippines et les coquillages de ma collection.
  • Contact

D'un clic sur les images, voyagez, plongez, rêvez en visitant la galère...


Conque, Charonia tritonis   Cassis cornuta  la galère selon Muad'

 

Association Sémaphore

Rechercher

Mes photos ne sont pas libres de droits. Me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 

Post scriptum


  Je garde mon Casque (Cassis cornuta), au cas où le ciel me
   tomberait sur la tête
... J'entreprends des travaux sur la galère !

  
Vous qui venez de loin, ami visiteur, matelots fidèles, plongez avec moi, sans vous      
   mouiller les pieds. Merci de votre visite.
 


Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 
 
Mes photos ne sont pas libres de droits. 
La copie pour votre usage personnel -privé et non-lucratif- est seule autorisée.

Pont principal

Matelot, clique ici pour revenir au pont principal


Passez donc sur le coquillage d'or !

Texte Libre

Texte Libre

News

 

 

 
 Toute image qui n'est pas mienne sera retirée sur simple demande de son auteur ou ayant-droit.