Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 01:02
 
Deux Limaces aux allures de coccinelles...
 
Nembrotha cristata
 Opistobranches, Polyceridae


Entre un massif de corail mosaïque - Madréporaires,  Favis sp.- et  une Ascidie (en haut à droite) , une paire de Nudibranches se prélasse.



N'ont-elles pas des allures de coccinelles... du jardin de Camiguin ?
 Des pois verts sur fond noir, des rhinophores (sur la tête, à gauche) et des branchies vertes sur le dos, je les vois sans peine, à 15m de profondeur.
Malgré leurs différences, ce sont bien des cousines de la Nembrotha lineolata
.
 
 La palanquée s'est éloignée trop vite, je n'ai pas le temps de faire plus de cliché !
 Je dois rejoindre les autres plongeurs...

Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus
 
 
 Excusez-moi, matelots, je n'ai pas pu vous rendre visite, hier. Merci pour votre passage et vos commentaires. Je reviens demain !

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 23:43
 
Une limace de mer rapide, dans les jardins de Camiguin,
 
 Nembrotha lineolata
Nudibranche, Polyceridae



Tentons de suivre cette Nudibranche...
Nous sommes à 15m de profondeur. La visibilité est excellente.
Escargot de mer sans coquille, branchies déployées sur le dos en toupet, la Nembrotha lineolata n'arrête pas de bouger !





La tête (à gauche) comporte une langue rapeuse -la radula- et deux "cornes" -les rhinophores, leur organe olfactif.
Le maquillage de celle -ci est très distingué, n'est-ce pas ? Le corps allongé est strié de fines rayures noires et bordé de bleu-ciel le long du pied.  Elle mesure près de 5cm.
La Nembrotha lineolata se déplace vite. Cherche-t-elle des
Ascidies, son repas favori ?
 
Dans la famille Polyceridae, haute en couleurs, vous avez déjà vu la Nembrotha purpureolineata aux lignes plus grossières. On  trouve de leurs cousines dans les eaux du Vénézuela chez Dominique, du Japon chez Mimisan, en Polynésie sous la coque de Croque Pomme, aux Pays-bas chez Nanou et même à Marseille chez Alain Julien !

Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus



Partager cet article
Repost0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 11:40


Rythme de croisière de l'été, 
un bon signe  : l'hélice est arrêtée.
Nous continuons les photos/ plongées aux Philippines !

 

Haute en couleurs, sous les grands polypes de Clavulaires,
 
 une Limace de mer
 Nembrotha purpureolineata

 


 

 Avec ou sans flash et variant l'angle de prise de vue, j'essaye toujours de trouver comment photographier sous l'eau. Ce n'est que ma 2ème saison d'essais en amateur-passionnée, avec mon APN dans sa boîte étanche...
La Limace de mer continue son tour sans se soucier de moi. 
J'observe une tâche ou ligne jaune  autour de la base de son bouquet de branchies, sous ses rhinophores (tentacules olfactifs sur la tête) et le long de son ventre blanc.
Sur mes clichés, voyez-vous un peu de jaune ? 
Serait-il un signe pour la distinguer de la Nembrotha rutilans ?
Aurais-je mélangé des clichés des deux ?
 
Un clic sur les photos pour les agrandir
Un clic sur les mots soulignés d'orange pour en savoir plus
 
Partager cet article
Repost0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 22:02
 
Les coraux Acropores, abris les Poissons-demoiselles  bleus, et garde-manger des Poissons-papillons...
 

Je repère, jouant à cache-cache entre les branches-refuge du corail, 
des Poissons-demoiselles bleus et...



 2 Poissons-papillons, jaunes rayés de noir, Chaetodon octofasciatus (?), qui butinent les polypes des Acropores. Ils feront eux-même le repas des Mérous !

Les Acropores, sont-ils aussi au menu de cette Nudibranche ?
 
Jorunna funebris




Ses ronds de petites papilles noires sur fond blanc sont presque parfaits
Elle n'est donc qu'une ado,  cheminant sur des Acropores...
 
Va-t-elle passer à table avec des polypes de coraux et stocker leurs
cellules urticantes comme d'autres limaces de mer le font ?

Mais la
Jorunna funebris ne mange habituellement que des éponges bleues !
Celle-ci aurait-elle changé de régime ?
 
Dans l'éco-système du récif, les Acropores sont des animaux vivants qui peuvent, naturellement, être mangés par d'autres !


 
Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 22:32
 

 Près d'un buisson-corail orange, une limace de mer

 Reticulidia halgerda
Phillidiidae



 A côté de Tubastrées oranges (clic), typiques de Moalboal, par 20m de fond, j'ai trouvé une nouvelle Nudibranche ou limace de mer,
 un coquillage sans coquille...



Je reconnais une Phyllidie : elle n'a pas de plumet de branchies sur le dos. 
Couverte de crêtes aigues, il s'agit d'une Reticulidia halgerda.
Ici, ellle mesure plus de 5cm (le maximum est 7cm).
 
Un clic sur les photo pour les agrandir
 Un clic sur les mots en orange pour en savoir plus !
 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 00:45
 

 Par 15m de fond, une limace de mer - Nudibranche- tricolore
 
 Phyllidie véruqueuse
 Phyllidia varicosa
 

 Sur une branche d'Alcyonaire épineux, la limace de mer progresse.
La tête est vers la gauche, porteuse de 2 rhinophores jaunes.


Elle ne craint pas les piquants (sclérites calcaires) du corail !
 

 Est-elle en train de manger ? 
 

On reconnait la Phyllidia varicosa à ses 3 crêtes longitudinales bleu gris,
 entrecoupées de petits cônes aux sommets jaunes  soulignés de lignes noires. La crête du milieu est typique.
Tout autour, des crêtes transversales bordent le manteau.
Ses branchies ne sont pas visibles comme
chez les Chromodoris (en bouquet, sur le dos). Elles sont situées sur le ventre, entre le manteau et le pied.
La Phylli
die véruqueuse peut mesurer jusque 12cm. Elle n'a pas de prédateurs connus. Ses défenses chimiques sont très efficaces.

 Quoi de plus naturel que de trouver une limace de mer
 sur un choux-fleur de mer ?
 
Un clic sur les photos, un clic sur les mots soulignés d'orange !
 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 05:06
 
Un autre joyau de Kembali

 La Nudibranche-marteau

 Chelidonura varians
 

1 à 3 cm de long...Nous l'avons trouvée sur le sable... 
Coquillage sans coquille, elle est une limace de mer ou Nudibranche.
 

En livrée noire ourlée de bleu, elle avance rapidement, comme faisant de la luge sur les creux et bosses entre 10 et 20m de profondeur !
 
  Qui est-elle ?
 

Elle n'a pas voulu me dire son nom...Internet non plus...
 Faute de mieux, je l'ai baptisée Nudibranche-marteau
Sa forme (non pas la taille !) me fait penser au requin-marteau.
Est-elle une Chromodoris déguisée ? 
Une cousine de la Thuridilla lineolata ?

 Qu'en dites-vous ?
 Merci, Aulicus, de l'avoir identifiée !
 
Un clic sur les images, un clic sur les mots soulignés d'orange !
Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 08:00

 Encore une limace de mer...moins de 2cm !
 
Nudibranche "turquoise"
 Thuridilla lineolata
Elysiidae



 

 

Le festival de Nudibranches continue ! 
Cette belle "turquoise" est minuscule, moins de 2cm de long !
 
 Je l'ai trouvée à Camiguin grâce à sa couleur insolite. Au centre de plongée, personne ne l'avait encore remarquée...
Aucun truquage, je vous assure ! Je la voyais pour la première fois.
 
Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 08:00
 
Dans les jardins de l'océan, une Nudibranche brille...
 
 Chromodoris coi
Chromodorididae

 

 

Elégante, la Chromodoris de Co brille discrètement au creux du tombant.
 Elle ne mesure que 4 ou 5 cm !

 Un clic sur les images pour mieux la voir !


Partager cet article
Repost0
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 22:20
 
Que de surprises à Dauin, en 1ère plongée ! 
Une Nudibranche, spéciale

Le Dragon bleu 
Pteraeolidia ianthina 
Aeolidiidae/Glaucidae
 
DSC06661.JPG 
Plan large 600x419 px (clic)
 
 
Oui, je sais, vous souriez déjà... Il y a beaucoup de vert sur mon cliché-nature de novice, mais je suis fière de voir pour la première fois ce Dragon bleu qui peut être blanc ! C'est bien une Nudibranche et non un ver ou une holothurie miniature.  Elle est très longue, environ 10cm. La tête est en haut à droite. Le corps fin porte des cérates (petites branchies ramifiées) en groupes "fleuris" espacés régulièrement. 

 Saviez-vous qu'elle fonctionne à l'énergie solaire ? 
Je l'ai appris dans mes recherches.
 Elle peut se nourrir normalement d'algues calcaires...mais aussi, grandir grâce à des algues microscopiques -les zooxantelles . Cette nudibranche va en récolter et les cultiver dans son corps, sous la peau et dans les cérates. Elles vont cohabiter en symbiose. La nudibranche protège les algues, les aide à prospérer en captant un maximum de lumière. Les algues qui lui donnent des couleurs
(comme aux Bénitiers ou aux Ascidies -clic ), sont des plantes marines.
Elles vont synthétiser l'énergie solaire et fournir directement à l'animal les nutriments dont il a besoin. 
Le Dragon bleu et les zooxantelles peuvent vivre ainsi en circuit fermé un certain temps, du moment que ce soit au soleil ! 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Vogue la galère !
  • : En photos, partager mes voyages- passion de plongée sous-marine aux Philippines et les coquillages de ma collection.
  • Contact

D'un clic sur les images, voyagez, plongez, rêvez en visitant la galère...


Conque, Charonia tritonis   Cassis cornuta  la galère selon Muad'

 

Association Sémaphore

Rechercher

Mes photos ne sont pas libres de droits. Me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 

Post scriptum


  Je garde mon Casque (Cassis cornuta), au cas où le ciel me
   tomberait sur la tête
... J'entreprends des travaux sur la galère !

  
Vous qui venez de loin, ami visiteur, matelots fidèles, plongez avec moi, sans vous      
   mouiller les pieds. Merci de votre visite.
 


Un clic sur les photos pour les agrandir,
 un clic sur les liens soulignés d'orange, pour en savoir plus. 
 
 
Mes photos ne sont pas libres de droits. 
La copie pour votre usage personnel -privé et non-lucratif- est seule autorisée.

Pont principal

Matelot, clique ici pour revenir au pont principal


Passez donc sur le coquillage d'or !

Texte Libre

Texte Libre

News

 

 

 
 Toute image qui n'est pas mienne sera retirée sur simple demande de son auteur ou ayant-droit.